Aurélia Lassaque

Aurélia Lassaque. Photo Raphaël Lucas

Aurélia Lassaque est poète de langues françaises et occitane. Elle a consacré sa thèse de doctorat à la dramaturgie occitane du XVIIe siècle. Après avoir enseigné à l’Université Paul-Valéry, présenté des chronique littéraires (« VAP », FR3 Sud), elle a parcouru le monde en poète de l’Europe à la Chine en passant par l’Amérique du Nord et du Sud, la Scandinavie, l’Indonésie et l’Inde pour donner des lectures et spectacles mariant la poésie à la musique, au chant, à la vidéo ou à la danse. Ses recueils Pour que chantent les salamandres et En quête d’un visage (Éditions Bruno Doucey) ont été traduits en plusieurs langues. Elle est aussi scénariste pour le cinéma : en 2019 Transhumance (coscénariste, actrice) court-métrage poétique, présenté à la 76e Mostra de Venise (MaTerre2019, Cantiere Cinepoetico Euromediterraneo) ; Zabut court-métrage de fiction (coscénariste, sélectionné au Castrovillari Film Festival 2022, Premio Corto di Sera 2022, La Guarimba International Film Festival 2022, Best Short Drama Santorini 2022, Social World Film Festival 2022, Bardolino Film Festival 2022).
Lauréate de l’Aide à la Création du C.R.L. Midi Pyrénées en 2014 pour son dernier recueil poétique, Aurélia Lassaque fait partie des lauréats 2019 de la Bourse de Création Littéraire d’Occitanie Livre et Lecture pour l’écriture de son premier roman. La traduction anglaise d’En quête d’un visage par Madeleine Campbell a été sponsorisée en 2017 par l’American Literary Translators Association.

Bibliographie
En France :
Cinquena Sason, Letras d’oc, Toulouse, 2006.
Pour que chantent les salamandres, Éditions Bruno Doucey, Paris, 2013
En quête d’un visage, Éditions Bruno Doucey, Paris, 2017

À l’étranger :
Solstice and Other poems, (traduction anglaise de James Thomas), Francis Boutle Publishers, London, 2012.
De zang van de salamanders, (traduction néerlandaise de Peter Boreas), Azulpress, Maastricht, 2014.
שירת הסלמנדרה, (trad. hébraïque d’Amir Or), Keshev Publishing House, Tel Aviv, 2014.
For å la salamanderen synge (traduction norvégienne de Tom Lotherington), Forlaget Oktober, Oslo, 2015.
Per que cantin les salamandres (traduction catalane de Albert Mestres), LaBreu Edicions, Barcelona, 2017.
De Memoria Profana, (traduction espagnole de Pabo Fante, Préface de Victor Rodriguez-Núñez) Editoral Libros del Pez Espiral, Santiago, Chili, 2019.
Auf dass die Salamander singen, (traduction Allemande de Schirin Nowrousian), Verlag Hans Schiler, Berlin, 2020.

Anthologies poétiques :
en polonais, italien, macédonien, allemand et lithuanien, publiées dans le cadre du projet européen Versopolis.

 Livres d’artistes :
Ombras de Luna, Ombres de Lune, éditions de la Margeride, 2009, (reed. 2010, 2011, 2013)
E t’entornes pas, Et ne te retourne pas, éditions de la Margeride, 2010
Lo sòmi d’Euridícia, Le rêve d’Eurydice, éditions les Aresquiers, 2011
Lo sòmi d’Orfèu, Le rêve d’Orphée, éditions les Aresquiers, 2011
La ronda del fènix, La ballade du phénix, éditions de la Lune bleue, 2012
D’aucèls sens cara, Des oiseaux sans visage, éditions les Monteils, 2013
Connivences 1 (Aurélia Lassaque, Zingonia Zingone et Robert Lobet), éditions de la Margeride, 2016
Connivences 4, (Aurélia Lassaque, Victor Rodriguez-Núñez, Rolando Kattan et l’artiste Robert Lobet), éditions de la Margeride, 2017.

Recevez notre Newsletter

Aurélia Lassaque au 40e Marché…

Bouger !

Théâtre Monsigny (Boulogne sur Mer)