Nouveautés des éditeurs et des revues 2019

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

Archaïques les animaux

Hester Knibbe


Éditeur :Éditions Unes


Livre

Langue d'origine :Néerlandaise

Format :15,0 x 20,0 cm

Nombre de pages :80

Date de parution :06/05/2019

ISBN :9782877042055

Prix :16,00 €

Argumentaire :

C’est un poème en forme de long voyage. C’est un poème des origines, de la sortie de la nuit et de la naissance des langages et des idées : entre culpabilité et maternité, comment a-t-on appris à être humains, et que faire de ceux que l’on met au monde ? L’écriture de Hester Knibbe est d’une sècheresse qui prend feu, brûle par les deux bouts, infiltre sa violence froide dans les tissus de l’homme, dans son histoire. Elle vient couper la parole. C’est un panorama de l’espèce, de notre sédentarité. Plus qu’un panorama, un témoignage du long voyage des hommes — ils ne sont pas tous revenus, beaucoup se sont dissous dans la violence. Nous cherchons à comprendre « les lois de l’animal qui habite en nous » : férocité, voracité, et notre honte de vivre, dans l’appréhension du monde, des mythes et des meurtres. Nous qui errons dans les murs effrités de la cité, cherchant à échapper à notre précarité, nous passons par les détails, ce qu’il nous reste à bâtir pour ne pas oublier. Nous continuons à chercher « une maison où accoucher en paix d’une vie qui chante et qui rugit », dans la pesanteur de nos gestes, qui assure notre continuité, le rite et le foyer. Et le silence et le secret. Nous habitons ici, rejetés, nous avons atterri ici, avec nos corps jetés dans ce monde qui a trop grandi. Notre archaïsme, c’est notre permanence, notre incapacité de dépasser la mort. C’est notre solitude familière à laquelle on ne s’habitude jamais complètement. Hester Knibbe cherche notre assise humaine, notre trace, notre amour en forme de lumière sur la terre et notre possibilité à renouveler notre avenir : « qu’est-ce qui nous rêve jusqu’au bout ? »

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

Hester Knibbe est née en 1946 à Harderwijk (Pays-Bas). Elle a travaillé dans le domaine de la chimie clinique et pharmaceutique et vit aujourd’hui à Rotterdam. Elle publie son premier recueil en 1982. Son œuvre compte une quinzaine d’ouvrages qui interrogent, avec une langue laconique et sèche, les comportements humains brouillés entre culpabilité et nécessité collective. Dans ses poèmes au scalpel, elle soulève le vernis d’une forme d’hébétude humaine de vivre, sans seconde chance, et révèle les doutes, la honte, la peur d’exister, entre évocations bibliques, mythologiques et contemporaines. Parmi les prix de poésie qu’elle a remportés, le recueil Archaïques les animaux (2014) a été couronné en 2015 par le VSB-Poëzieprijs, l’une des distinctions les plus importantes aux Pays-Bas.

JOINDRE VOS IMAGES (JPG UNIQUEMENT) / Max : 1 Mo