Nouveautés des éditeurs et des revues 2019

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

Relégation

Chantal Chawaf


Éditeur :Des femmes - Antoinette Fouque


Livre

Langue d'origine :Française

Format :13,0 x 20,0 cm

Nombre de pages :144 p.

Date de parution :05/23/2019

ISBN :9782721007032

Prix :12,00 €

Argumentaire :

Une jeune orpheline retrace un versant de sa préadolescence. Le souvenir dévoile l’ambivalence des séjours passés dans une demeure qu’elle nomme le manoir avec son oncle et tuteur, le frère jumeau de sa mère morte en couches. Cette grande maison vétuste est le dernier vestige d’un patrimoine familial qui fut considérable, celui de riches industriels du textile administrant jadis, en vrais aristocrates, leurs vastes domaines dans le nord de la France. Lieu de solitude hanté par des spectres, le manoir est aussi le théâtre d’une relation fusionnelle et d’un féroce déchirement incestueux qui se soldera par l’arrivée de la nouvelle compagne de l’oncle, à peine plus âgée que la narratrice. Rongée par une jalousie insurmontable, une attente impossible vis-à-vis de l’homme-mère, ce monstre à deux têtes, elle se voit alors contrainte d’emménager seule dans un studio situé « en banlieue des banlieues ». L’exil est radical. Mais dans son déclassement, elle sera désormais accompagnée d’une effervescence quotidienne d’enfants, de mères, d’hommes venus d’ailleurs retranchés aux confins de la métropole et habitant une langue faite de métissages. De sa rencontre avec une voisine de palier, une femme de l’Est devenue agoraphobe suite à un viol, naît, au cœur de la blessure, une sororité réparatrice. L’amour du langage exalte et transfigure les deux reléguées, ainsi réunies en une puissante symphonie pastorale urbaine.

Ce nouveau roman de Chantal Chawaf désarçonne par son acuité poétique et saisit, sous une plume magistrale, la vie du langage à l’épreuve de la frontière.

« Je me rappelle ma chevelure de vent, les nuages remuaient en longues boucles de brume sur mes épaules, couvraient de ciel mon dos. Aujourd’hui, je sens mon corps amputé de nos heures de promenade où nous marchions en communion dans la bruyère. Ces beaux jours vénéneux ne refleuriront plus. » C.C.

« Par esquisses, par petites touches filtrées par l’oreille, je synthétise une banlieue auditive, les dictions. Peut-on peindre à l’aquarelle la sonorité des voix ? » C.C.

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

Chantal Chawaf est écrivaine et critique littéraire. Depuis "Retable, La Rêverie", son premier livre publié aux éditions des femmes-Antoinette Fouque (1974), elle développe une œuvre originale et incandescente, d’une rare acuité sensorielle donnant voix à l’expérience intérieure dans laquelle elle explore les thèmes de la naissance, de la relation mère-fille, du couple, de la guerre, de l’angoisse… Elle est l’autrice de plus d’une trentaine de titres, romans, essais, nouvelles et poèmes ainsi que d’une pièce de théâtre. Elle a par ailleurs dirigé une collection aux éditions du Rocher, de 2000 à 2012. Derniers ouvrages parus : "Ne quitte pas les vivants" (des femmes-Antoinette Fouque, 2015), "L’inconnue du désir" (éditions de la Grande Ourse, 2017).

JOINDRE VOS IMAGES (JPG UNIQUEMENT) / Max : 1 Mo