Nouveautés des éditeurs et des revues 2019

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

15° vent de nord-ouest

Huh Su-kyung - Traduit par Kim Hyun-ja - Préface d'Ysabelle Lacamp


Éditeur :Editions Bruno Doucey


Livre

Langue d'origine :Coréen

Format :13,5 x 17,5 cm

Nombre de pages :120

Date de parution :05/02/2019

ISBN :9782362292354

Prix :15,00 €

Argumentaire :

Elle affirmait ne pas écrire de la poésie moderne mais ses poèmes parlent souvent des préoccupations de notre temps. Elle disait ressembler à une cantatrice antique qui désire chanter mais laissait sourdre cette « eau de l’âme » qu’on appelle les larmes. Elle vivait à Münster, en Allemagne, mais restait attachée à son pays natal. Archéologue, elle tutoyait des temps immémoriaux mais savait tirer sa joie de l’éphémère. « Sur la flaque d’eau du temps s’était posée un instant une libellule », écrivait-elle... Si je recours au passé pour parler de Huh Su-kyung, c’est qu’elle nous a quittés alors que nous préparions ce livre. « Une mort trop précoce », comme le dit l’un de ses poèmes, tandis que soixante-cinq autres textes, vifs, singuliers et chantants, lui offrent, et nous offrent, un formidable « droit à la survie sur terre ».

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

Huh Su-kyung est née en 1964, à Jinju dans la province du Gyeongsang, en Corée du Sud. Après la publication de ses premiers recueils – Quel engrais vaudra mieux que la tristesse ? (1988) et Une lointaine maison où je vais seule (1992) – elle quitte son pays pour l’Allemagne où elle effectue des études de philologie orientale et d’archéologie. Son activité d’archéologue ne l’empêche pas de continuer à écrire de la poésie et des romans en coréen. Elle est décédée à Münster en octobre 2018.

JOINDRE VOS IMAGES (JPG UNIQUEMENT) / Max : 1 Mo