Jean-Charles Vegliante

Né à Rome, Jean-Charles Vegliante est professeur des universités, poète et traducteur ; il a fondé le Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Culture des Echanges http://circe.univ-paris3.fr . Auteur de D’écrire la traduction, Paris, PSN, 1996, 20002.

Prix Halpérine-Kaminsky pour sa traduction de Dante, il a publié en 1977 une anthologie de la poésie italienne de la fin du XXe siècle (Le Printemps italien, bilingue) et traduit Leopardi, D’Annunzio, Pascoli, Montale, Sereni, Fortini, Raboni, A. Rosselli, M. Benedetti et d’autres poètes italiens. Il a édité les textes italo-français de De Chirico, Ungaretti, A. Rosselli, Magnelli.

Prix Leopardi 2009 pour l’ensemble de ses travaux.

Sa poésie paraît en revue (Le nouveau recueil, Le bateau fantôme, L’étrangère, Almanacco dello Specchio) et sur le net (formafluens, Recours au Poème, Le parole e le cose) ; parmi les titres publiés en volume, Les oublies (Obsidiane), Rien commun (Belin), Nel lutto della luce / Le deuil de lumière (trad. G. Raboni, bil. Einaudi 2004), Itinerario Nord (Vérone, 2008), Pensiero del niente (Stampa2009, tr. F. Piemontese).

Derniers recueils : Urbanités (Lavoir St. Martin 2015) et Où nul ne veut se tenir (La Lettre volée 2016), Giovanni Pascoli, L’impensé la poésie – Poèmes 1890-1911, Paris – Sesto S. Giovanni, Mimésis, 2018 (traduction).

Jean-Charles Vegliante au 36e Marché…

Samedi 19 mai 2018 / 19 h / Périphérie #06