Arno Bertina

Né en 1975, Arno Bertina est à ce jour l’auteur d’une quinzaine de livres, parmi lesquels deux romans aux éditions Actes Sud : Le Dehors ou la migration des truites (2001) et Appoggio (2003), avant que ne paraisse en 2006 le foisonnant Anima Motrix, publié par les éditions Verticales. En 2009 c’est un court récit, Ma Solitude s’appelle Brando, traduit aux Etats-Unis sous le titre Brando, my Solitude (Counterpath Press, 2013). Paraissent ensuite Je suis une aventure (2012), un roman dans la veine picaresque, dont l’un des principaux protagonistes est le tennisman « Rodgeur Fédérère », et, en aout 2017, Des châteaux qui brûlent, toujours chez Verticales (dans cette fiction, un secrétaire d’Etat est séquestré par les salariés d’un abattoir breton sur le point d’être placé en liquidation judiciaire).

Arno Bertina est également l’auteur de romans écrits dans les marges de travaux photographiques : La Borne SOS 77 (éditions Le Bec en l’air, 2009) et Numéro d’écrou 362573  (idem, 2013). Il écrit régulièrement pour des revues littéraires et il a notamment adapté pour France Culture Sous le Volcan de Malcolm Lowry et Les Démons, de Dostoïevski, avec Oliver Rohe.

IL a été pensionnaire de la Villa Médicis (Rome) en 2004-2005, « Le Matricule des Anges » lui a consacré son dossier en 2006, « Les rencontres de Chaminadour » lui ont été consacrées à l’automne 2017, et un volume critique doit paraitre, au printemps 2018, publié par Classiques-Garnier.

Arno Bertina au 36e Marché…

Mercredi 6 juin 2018 / 15 h / Marché de la Poésie